Site d’information sur l’EHPAD

Les personnes âgées sont de plus en plus en nombreuses et la demande de places en maison de retraite ou Ehpad est très importante. Parallèlement, il convient de bien prendre en charge nos anciens. Ehpadeo.org recense les projets d’établissements et les animations en maison de retraite Ehpad pour partager les bonnes pratiques découvertes sur le terrain.

Vers une approche non médicamenteuse

De nombreux établissements se lancent dans une approche non médicamenteuse de la prise en charge des personnes âgées en développant des projets ayant pour objectifs de redonner des buts aux résidents, de créer du lien social et de valoriser les résidents comme par exemple la zoothérapie, le jardin thérapeutique ou la musicothérapie.

A l’écoute des résidents et de leur entourage

De plus en plus d’établissements mettent en place des questionnaires de satisfaction et les idées de projets viennent des résidents, comme par exemple la création de ce jardin thérapeutique à l’Ehpad de la Roseraie à Sains du Nord.

De nouvelles compétences et ressources

Les établissements ont besoin de compétences extérieures en parallèle de la formation du personnel pour développer et mener à bien des projets de vie en leur sein.

Trouvez des intervenants ou des associations pour votre établissement

Qu’est-ce qu’un EHPAD ?

Un EHPAD représente aujourd’hui la majorité des établissement d’accueil pour les personnes âgées. Appelé plus généralement “maison de retraite“, ces établissement sont généralement médicalisés.

Pour Ehpadeo, qu’est-ce qu’un Ehpad?

Pour nous, un EHPAD ou une maison de retraite est avant tout un lieu de vie pour les résidents où ils doivent continuer à s’épanouir. Ehpadeo.org est un site pratique qui recense les activités et animations en maison de retraite EHPAD et qui cherche la corrélation avec le bien être des résidents (lire notre présentation).

EHPAD : une main tendue pour les personnes âgées ?

D’après les projections démographiques effectuées par l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), le tiers des Français aura plus de 60 ans en 2060. Les moins de 20 ans, quant à eux, ne représenteront que 22% de la population de la France métropolitaine à cette date. La France doit donc faire face au vieillissement de sa  population. C’est donc dans cette optique que les EHPAD ont été créés pour accueillir les personnes âgées dépendantes. Autre type d’établissement d’accueil pour les personnes âgées, la résidence autonomie, nouvelle appellation du foyer logement accueillent des personnes autonomes.

EHPAD, qu’est-ce que c’est ?

Un EHPAD ou établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, est une structure médico-sociale conçue pour accueillir les personnes âgées. Il doit donc disposer des équipements nécessaires et d’un personnel qualifié (médical et paramédical) pour accueillir des personnes partiellement ou totalement dépendantes, ou même des personnes parfaitement autonomes.

Les EHPAD proposent des animations aux résidents pour leur assurer un séjour agréable et les aider à conserver leurs capacités mentales et physiques.

> Découvrez les animations originales en Ehpad

> Être informé(e) des des nouveaux articles et des nouveaux outils

Qu’est-ce que le changement de statut ?

Les EHPAD désignent en fait le nouveau statut adopté par les maisons de retraite médicalisées depuis 2001, suite à une amélioration des critères qualitatifs. Ce type d’établissement est soit public, soit privé à but lucratif ou associatif. La création d’un EHPAD est conditionnée par l’obtention de l’autorisation conjointe de l’Agence régionale de santé et du Conseil régional, à travers leur Directeur Général et leur Président respectifs.

Quels sont les tarifs des EHPAD ?

La tarification des prestations fournies par l’EHPAD se répartit en trois volets bien distincts : l’hébergement, les soins, et la dépendance. Le premier est entièrement aux frais du résident ou de sa famille. Il peut toutefois bénéficier des aides au logement comme l’ALS ou l’APL s’il en a la possibilité. Les frais d’hébergement englobent toutes les dépenses engagées par la pension complète, l’animation, l’hôtellerie et même le blanchissage.

> Trouvez rapidement un Ehpad éligible à l’aide sociale proche de chez vous

Quelle prise en charge par le Conseil Général ?

Les EHPAD à but commercial sont soumis à une TVA de 5,5%. Le Conseil Général peut prendre en charge les frais d’hébergement, si l’EHPAD en question est habilité à l’Aide Sociale. Mais en contrepartie, le Conseil Général perçoit les 90% des revenus du résident et bénéficie d’un recours sur sa succession. Il lui est également possible de requérir auprès des ayants droit de la personne âgée une participation à sa prise en charge.

Comment déterminer le degré de la dépendance ?

Le degré de dépendance du résident devra être déterminé par un médecin, suivant la grille AGGIR (autonomie gérontologie groupes iso-ressources). Il s’agit d’un outil permettant d’évaluer le degré d’autonomie physique et psychique d’une personne à travers sa capacité à effectuer des actes de la vie quotidienne. Chaque EHPAD possède son propre système de tarification. Le résident peut par ailleurs percevoir une APA (allocation personnalisée d’autonomie) versée par le Conseil Général. L’APA peut donc être versée directement à la personne ou sous forme de dotation à l’établissement.

Quelle est la participation du résident ?

Même si le résident perçoit une APA, il y a toujours une partie du tarif dépendance qui reste à sa charge, puisque le montant de l’APA n’en couvre qu’une partie. Moins si le résident est dépendant, donc classé GIR 5 ou 6 sur la grille AGGIR, moins importante sera sa participation. Cette dernière peut aller jusqu’à 80% du tarif si la personne perçoit des revenus de 2,21 fois supérieur à la majoration pour aide constante d’une tierce personne.

Le tarif fixé par rapport au degré de perte d’autonomie

Le tarif dépendance englobe les dépenses engendrées par la perte d’autonomie de la personne, plus précisément les aides à la toilette et à l’habillage, les coûts des produits pour incontinent, les frais supplémentaires pour la blanchisserie, étant donné l’état de la personne. La TVA de 5,5% est toujours de rigueur pour les établissements à but lucratif et ceux qui sont soumis au régime de la TVA.

Les options tarifaires de la dotation soins ?

Les établissements proposent en général un tarif partiel ou global, avec en option avec ou sans pharmacie à usage intérieur. L’assurance maladie prend entièrement en charge ce tarif soins et le verse à l’établissement. Le tarif partiel couvre la rémunération des infirmiers (salariés et libéraux), des auxiliaires médicaux salariés, du médecin coordonnateur, et une partie de celle des AS et AMP. Le tarif global englobe en plus la rémunération des médecins généralistes (salariés et libéraux), des auxiliaires libéraux ainsi que les examens biologiques et radiologiques.

Calcul du coût de la prise en charge en EHPAD ?

Depuis 2008, le tarif soins comprend une nouvelle liste de dispositifs médicaux, peu importe l’option retenue par le résident ou sa famille. Le choix de l’option pharmacie à usage intérieur implique l’inclusion du coût des médicaments dans les soins. Le plafond de la dotation soins est déterminé par rapport au niveau de dépendance de la personne. D’après une étude réalisée par KPMG, le coût moyen de prise en charge d’une personne résidant dans un EHPAD est estimé à environ 2 416 € net par mois, autrement dit 79,2 € par jour. Ce coût est d’autant plus élevé que le niveau de dépendance de la personne est important.

Degré de dépendance : fil conducteur de toutes les décisions

Il est donc très important de déterminer le degré de dépendance ou d’autonomie du résident, à l’aide de la grille AGGIR. Cette donnée est en effet décisive sur le choix de l’établissement, le montant de l’APA versée à la personne ainsi que le tarif de son séjour. Le médecin coordinateur évalue 10 facultés de la personne. Il s’agit de déterminer si la personne est cohérente dans la conversation, si elle arrive à s’habiller, faire sa toilette, s’orienter, se déplacer à l’intérieur comme à l’extérieur, si elle arrive à communiquer à distance, ainsi que son comportement en général.

L’investissement en EHPAD

Il s’agit d’un investissement immobilier phare. Le principe est d’investir dans une résidence EHPAD et de le mettre à la disposition d’un gestionnaire.

> En savoir plus sur l’investissement en EHPAD

Par EHPADEO le 04 janvier 2012.

> Être informé(e) des des nouveaux articles et des nouveaux outils